• MENU
  •   0

  • LIVRAISON GRATUITE QC | ONT

Isabelle Huot docteure en nutrition discute des antidépresseurs, de leurs effets secondaires et de leur fonctionnement.


LA PRISE D'ANTIDÉPRESSEURS ET LE POIDS


Les antidépresseurs peuvent être prescrits pour traiter différents troubles tels que la dépression ou l’anxiété. Il existe plusieurs classes d’antidépresseurs comprenant chacune plusieurs médicaments. Comme la plupart des médicaments, les antidépresseurs peuvent entraîner des effets secondaires. Leurs effets secondaires varient d’une classe à l’autre et d’un médicament à l’autre. Ils peuvent aussi varier d’un individu à l’autre. Parmi les effets secondaires de certains de ces médicaments, on retrouve notamment la prise de poids. Voyons ensemble comment les antidépresseurs fonctionnent et ce qui pourrait être à l’origine de ce gain de poids.

 

Le mode d’action des antidépresseurs

 

Les antidépresseurs sont utilisés dans le traitement de troubles comme la dépression ou l’anxiété. Ils entraînent une augmentation de l’activité de certains neurotransmetteurs, des substances chimiques présentes dans le cerveau. C’est l’accroissement de l’activité de ces neurotransmetteurs, notamment la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine, qui semble être à l’origine de la diminution des symptômes de la dépression.

 

Les différentes classes d’antidépresseurs

 

Il existe plusieurs classes d’antidépresseurs. Parmi celles-ci on retrouve entre autres les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), les modulateurs de la sérotonine, les antidépresseurs hétérocycliques et les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO). Les ISRS sont généralement les médicaments de première intention pour le traitement de la dépression.

 

Les effets secondaires des antidépresseurs

 

Comme tous les médicaments, les antidépresseurs peuvent entraîner des effets secondaires. Ces effets secondaires varient en fonction du médicament prescrit et peuvent aussi varier d’une personne à l’autre. Parmi les effets secondaires de certains médicaments antidépresseurs on retrouve notamment la prise de poids. En effet, à long terme, l’administration de médicaments antidépresseurs appartenant à la classe des ISRS peut engendrer un gain de poids. C’est également le cas avec d’autres médicaments appartenant à différentes classes d’antidépresseurs, comme les modulateurs de la sérotonine, les antidépresseurs hétérocycliques et les IMAO. Cependant, certains médicaments antidépresseurs n’entraînent pas de prise de poids, comme l’agomélatine, un antidépresseur mélatonergique utilisé dans les épisodes dépressifs majeurs.

 

Les mécanismes d’action

 

Comme mentionné précédemment, les antidépresseurs agissent en modulant les neurotransmetteurs. Cependant, les études suggèrent que ces changements pourraient aussi avoir des effets néfastes sur le poids, notamment les changements impliquant l’histamine et la sérotonine, deux neurotransmetteurs impliqués dans le signal de la satiété et la régulation de l’appétit. En effet, le blocage des récepteurs de ces deux neurotransmetteurs par certains médicaments antidépresseurs produirait une augmentation de l’appétit et une diminution de la satiété.

 

Premièrement, les médicaments antidépresseurs qui bloquent les récepteurs H1, des récepteurs de l’histamine, sont associés à une faible satiété et à une augmentation de l'envie de glucides. Cela entraîne une augmentation de l’apport calorique et un gain de poids. Par exemple, les antidépresseurs tricycliques présentent ces effets, car ils sont des antagonistes des récepteurs de l'histamine.

 

Ensuite, les antidépresseurs qui modulent la sérotonine, le neurotransmetteur le plus ciblé pour traiter la dépression, peuvent entraîner une perte ou un gain de poids. À court terme (<12 mois), l’inhibition de la recapture de la sérotonine contribue à réguler l’appétit et produit un effet anorexigène. Elle réduit l’impulsivité et augmente la sensation de satiété. Cela entraîne une diminution des apports alimentaires et une perte de poids. En revanche, à long terme (>12 mois), l’inhibition de la recapture de la sérotonine produit une augmentation de la concentration de la sérotonine, ce qui bloque les récepteurs de la sérotonine et cause une augmentation des envies de glucides. Cela engendre une augmentation des apports alimentaires et un gain de poids. Par conséquent, les médicaments antidépresseurs qui inhibent la recapture de la sérotonine, comme les ISRS, ont des effets variables sur le poids en fonction de la durée du traitement.

 

Diminuer les effets secondaires

 

Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), certaines habitudes peuvent contribuer à contrôler les effets secondaires pouvant survenir avec la prise d’antidépresseurs. Pour la prise de poids, le CAMH recommande d’avoir une activité physique régulière et une alimentation faible en gras et en sucre et riche en fibres (ex. : légumes, fruits, grains entiers). Enfin, si les effets secondaires sont importants ou insupportables, le CAMH conseille de poursuivre le traitement tel que prescrit et d’aviser son médecin le plus tôt possible.

 

Références 

 

 

 


Pour découvrir ma gamme complète de collations CLIQUEZ ICI.

VOIR MA GAMME COMPLÈTE

Plus d'articles

2 commentaires

  • Isabelle Huot Docteure en nutrition: July 05, 2021

    @Linda: Bonjour Linda, le trio des tartinades est bel et bien en rabais présentement sur mon site internet dans l’onglet boutique – garde manger d’Isabelle. https://www.isabellehuot.com/collections/garde-manger/products/trio-tartinades

  • LINDA : July 05, 2021

    Bonjour Isabelle
    Rescemnment t avais une promo sur tes tartinade je voulais les commander et je mes pas été capable esce encore en vigueur ? Merci si oui envoie moi le lien merci Linda Bernier

Faites-nous part de vos commentaires! Exprimez-vous!

Tous les commentaires de blogues sont vérifiés avant publication

RÉFÉREZ UN AMI