• MENU
  •   0

  • Livraison 5,99$ Québec | Ontario

JUS ET BOISSONS, DES BOMBES DE SUCRES? - Isabelle Huot

JUS ET BOISSONS, DES BOMBES DE SUCRES?

 

Nul besoin de vous convaincre de l’importance de diminuer sa consommation de sucres ajoutés, j’en suis certaine. Depuis quelques années, plusieurs personnes mènent délibérément une guerre aux sucres. Sont-ils à ce point néfastes?

 

Le sucre dans notre alimentation

En réalité, la problématique concernant les sucres est qu’ils sont omniprésents. Saviez-vous que près de 80 % des aliments transformés vendus en épicerie (soit environ 20 000) contiennent des sucres ajoutés sous une forme ou une autre? Si notre seule consommation de sucres serait liée à celui que nous consommons en toute connaissance de cause, il en serait autrement.

Si vous souhaitez diminuer votre consommation de sucres, l’une des premières étapes consiste à bien sélectionner les breuvages! Pleins feux sur les breuvages sucrés.

 

Le jus

Avant de faire le point sur les breuvages, rappelons qu’il est toujours préférable de miser sur aliments à leur état naturel. Le fruit entier sera toujours un meilleur choix que le jus. On recommande de limiter sa consommation de jus à 125 ml (1/2 tasse) par jour. Existe-t-il des breuvages moins sucrés?

Les jus avec une teneur réduite en sucres

OASIS Hydrafruit : avec 11 g de sucres par portion de 250 ml (1 tasse) et sans ajout d’édulcorants, il représente un bon choix! En comparaison, 250 ml (1 tasse) d’un jus régulier contient environ 25 g de sucres.

Trop50 : 250 ml (1 tasse) de jus contient 10 g de sucres. Cependant, la liste d’ingrédients est beaucoup moins intéressante que le produit précédent. Le Trop50 contient également du stévia, ce qui plait moins.

D’autres options?

Jus fraîchement pressés : plusieurs compagnies se partagent maintenant le marché. On pense entre autres à Dose, Impress ou Glow. Ces produits sont définitivement plus intéressants d'un point de vue nutritionnel puisqu’ils sont dépourvus de sucres ajoutés et d’additifs alimentaires. Attendez-vous cependant à payer le prix de cette fraîcheur remarquable.

 

Breuvage laitier ou substitut

Le lait au chocolat : un produit à éviter!  Reconnu pour être la boisson de récupération optimale, le lait au chocolat demeure très sucré. À moins de terminer une épreuve de longue distance, il est préférable de laisser le lait au chocolat sur les tablettes.

Boisson végétales : opter pour les versions nature, non-sucrée ou légèrement sucrée. Encore une fois, les boissons arômatisées seront très sucrées. Les boissons à la vanille représentent souvent un bon compromis. Eh oui, 250 ml (1 tasse) de boisson d’amandes au chocolat contient 18 g de sucres (4 ½ sachets de sucres) comparativement à 0 g dans la version non-sucrée.

 

Les bulles

Boissons gazeuses : évidemment, les boissons gazeuses ne devraient pas faire partie de votre alimentation quotidienne. Vous optez pour les versions sans calorie? Malheureusement, ces dernières contiennent des édulcorants, reconnus pour entretenir notre envie pour le sucre.

Eaux minérales : les eaux minérales aromatisées ont la cote! En effet, vous trouverez plusieurs saveurs disponibles au supermarché. Heureusement, elles représentent un choix intéressant puisqu’elles ne contiennent pas de sucres ajoutés ou d’édulcorants.

Kombucha : bien qu’on reconnaisse aujourd’hui certains bienfaits à la consommation de produits fermentés, la majorité des Kumbucha contiennent une importante quantité de sucres. Certains produits se démarquent cependant avec une teneur inférieure à 8 g de sucres par bouteille et l’absence d’édulcorants. Les marques Vee Kombucha (sans stévia) et Tonica représentent de bons choix.

Plus d'articles

0 commentaires

Faites-nous part de vos commentaires! Exprimez-vous!

Tous les commentaires de blog sont vérifiés avant publication