• MENU
  •   0

  • LIVRAISON GRATUITE 150 $ ET PLUS QC | ONT

Stress et émotions affectent votre alimentation? Lisez les conseils de Danièle Boivin dans le blogue d'Isabelle Huot Docteure en nutrition.


STRESS, ÉMOTIONS ET FRINGALES : UNE RECETTE À ÉVITER


Est-ce que votre stress et vos émotions exercent une influence sur ce que vous mangez?

Notre vie est remplie d’une multitude de situations stressantes qui peuvent avoir des effets variables, notamment sur notre appétit. Plus qu’une nuisance psychologique, le stress et les émotions mal gérés peuvent avoir des impacts importants sur notre santé mentale et physique, mais aussi sur notre poids corporel.

Est-ce que vous mangez vos émotions? Pour plusieurs personnes, les fringales deviennent une stratégie adaptative utilisée pour apaiser certaines émotions, qu'elles soient positives ou négatives. Si vous utilisez la nourriture comme source de réconfort, vous avez sans doute remarqué que ces fringales gratifiantes procurent un soulagement qui est de courte durée. Chaque fois que vous mangez pour trouver un apaisement, consciemment ou inconsciemment, créer une mauvaise habitude qui peut devenir de plus en plus présente et de plus en plus difficile à changer.

Voici quelques trucs à considérer pour mieux contrôler vos fringales et mieux réagir à l'égard du stress et des émotions, tout en vous éloignant de la nourriture.

  1. Reconnaître ses comportements automatiques.

Si vous vous précipitez dans l’armoire de sucreries à chaque fois que vous vivez une situation difficile à gérer, il est primordial de prendre conscience et de reconnaître que vous utilisez peut-être la nourriture comme source d’apaisement ou de fuite, plutôt que de faire face à la réalité.


  1. Prendre conscience des situations qui déclenchent en vous des émotions.

Utilisez papier et crayon et décrivez les situations précises pour lesquelles vous mangez vos émotions. Par exemple, un conflit avec une collègue, un stress relié à votre enfant, un problème de santé, une querelle amoureuse, une promotion, une bonne nouvelle.

 

  1. Prendre conscience des émotions et les reconnaître.

Maintenant que vous avez pris conscience des comportements automatiques associés à des situations bien précises pour lesquelles vous utilisez les fringales, prenez le temps d’explorer les émotions qui vous habitent. Poursuivez l’exercice d’écriture en énumérant les émotions que vous ressentez. Est-ce de la tristesse, de la joie, de la peur, de la colère, etc.?

 

  1. Déterminer des actions concrètes.

Énumérez une liste d’actions concrètes à réaliser qui consiste à vous aider à vous éloigner de la nourriture. Par exemple, appeler un ami, prendre une marche, écouter de la musique, dessiner, faire du ménage, faire de l’exercice.

 

  1. Oser se mettre en danger et se féliciter.

Changer ses habitudes n’est pas une tâche facile. Cette démarche requiert du temps et de la persévérance. Osez sortir de votre zone de confort et félicitez-vous d’être proactif. Notez vos défis, sans vous juger défavorablement, ainsi que vos réussites. Vous y arriverez, un pas à la fois!



Danièle Boivin, ps.ed
danieleboivin.ps.ed@gmail.com
819 386-8524
Rencontres Web 

Plus d'articles

2 commentaires

  • Isabelle Huot Docteure en nutrition: December 10, 2021

    @Isabelle : Merci beaucoup pour votre beau commentaire Isabelle!

  • Isabelle: December 10, 2021

    WoW merci pour cet article. J’ai des troubles alimentaires depuis longtemps et je compte bien appliquer cette façon de faire dans ma vie. Merci

Faites-nous part de vos commentaires.

Tous les commentaires de blogues sont vérifiés avant publication.

10 $ de rabais