STRATÉGIES ALIMENTAIRES POUR ABAISSER VOTRE CHOLESTÉROL


6 stratégies alimentaires pour abaisser votre cholestérol. 1. Limitez les mauvais gras Bonne nouvelle, les gras qui étaient les plus néfastes, les gras trans artificiels, sont maintenant interdits au Canada. Ce sont les gras saturés que l’on doit maintenant surveiller.    Malgré les controverses récentes, notamment sur les gras saturés provenant des produits laitiers, il y a toujours un consensus d’experts voulant qu’ils doivent être limités dans notre alimentation.   Les gras saturés se retrouvent principalement dans les viandes et les produits laitiers riches en gras (comme la crème et le beurre), mais également dans l’huile de coco, de palme et de palmiste.   Quant au cholestérol dans les aliments, que l’on retrouve notamment dans les œufs, les crevettes et les abats, son influence serait modeste pour la plupart des gens.   Pourtant, de récentes études ont démontré que certains individus seraient beaucoup plus sensibles au cholestérol alimentaire (susceptibilité génétique) si bien qu’ils doivent surveiller leur consommation attentivement.    2. Privilégiez les bons gras Riche en gras monoinsaturés et en polyphénols, l’huile d’olive extra-vierge est l’huile de choix pour la santé du cœur. Elle contient notamment de l’hydroxytyrosol au fort pouvoir antioxydant. Sa consommation est associée à la réduction du risque de maladies cardiovasculaires. L’huile d’olive extra-vierge fait notamment baisser le LDL-C.   Produite localement, l’huile de caméline est aussi associée à une amélioration du profil lipidique. Dans une étude interventionnelle, les participants qui ont consommé 30 ml (2 c. à soupe) d’huile de caméline par jour pour 6 semaines ont connu une diminution du LDL-C de 12 %.  Quant au poisson, lequel fait aussi partie du régime méditerranéen, il aurait surtout des vertus anti-inflammatoires. Ses bons gras oméga-3 peuvent baisser les triglycérides sanguins tout en haussant légèrement le HDL-C (le bon transporteur de cholestérol).

Les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la deuxième cause de mortalité au pays. Plusieurs facteurs de risque associés aux MCV sont modifiables. L’alimentation joue d’ailleurs un rôle clé dans la maîtrise du cholestérol sanguin.  

En ce mois de la santé du cœur, je vous livre six stratégies pour réduire votre taux de cholestérol sanguin. 

Lisez la suite de mon article pour en savoir davantage :

Consommez du soya Les protéines de soya ont le pouvoir d’abaisser le cholestérol sanguin. Il faut cependant en consommer tous les jours, en bonne quantité, pour en retirer des bénéfices.   Une méta-analyse regroupant 43 études observe que la consommation d’une dose moyenne de 25 grammes de protéines de soya par jour pendant une période de 6 semaines diminue le cholestérol LDL d’environ 3 à 4 % chez les adultes (Blanco, 2019).   Pourtant, il devient difficile d’atteindre cette recommandation au quotidien.   Pour atteindre 25 g de protéines de soya, on doit consommer :   Environ 300 g de tofu, régulier, ferme ou extra ferme, nature  Environ 200 g (265 ml) de fèves de soya frais (edamame), bouillies, égouttées ; Environ 845 ml de boisson de soya ; Environ 135 g de tempeh ; Environ 70 g (200 ml) de farine de soya, non dégraissée, nature Environ 215 g (185 ml) de miso. Augmentez votre consommation de fibres solubles Retrouvées dans l’avoine (gruau et son d’avoine), le psyllium, les légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves rouges, etc.) et certains fruits (pomme, orange), les fibres solubles réduisent le cholestérol sanguin tout en favorisant le contrôle de la glycémie.   On viserait idéalement 10 g de fibres solubles par jour bien qu’un apport de 3 g et plus aurait déjà un effet significatif sur la baisse du cholestérol total et de LDL-C.  Journal de Montréal, article d'Isabelle Huot, Docteure en nutrition, comment abaisser son taux de cholestérol par l'alimentation. FAITS SAILLANTS  28 % des Canadiens ont un niveau de cholestérol LDL trop élevé La prévalence de l’hypercholestérolémie augmente avec l’âge.  34 % des Canadiens âgés de 40 à 59 ans et 60 % de ceux âgés de 60 à 79 ans affichent un taux de cholestérol nuisible pour la santé (LDL-C trop élevé et /ou HDL-C trop bas) Les hommes sont deux fois plus susceptibles de faire une crise cardiaque que les femmes.


To discover all our gourmet and healthy products Click here.


See all my products

6 comments


  • Isabelle Huot Docteure en nutrition

    @Manon : Bonjour Manon, le sujet a été abordé lors d’une chronique à Salut Bonjour, le lien est juste ici : https://www.salutbonjour.ca/2024/02/21/linfluence-de-lalimentation-sur-le-diabete :)


  • Manon

    J’aimerais savoir si le Metamucil est dommageable pour la santé. Est il vraiment efficace ?


  • Isabelle Huot Docteure en nutrition

    @Michelle : Bonjour Michelle, merci pour votre précieux commentaire! :)


  • Michelle Boulet Et

    Merci pour ces précieuses informations sur le cholestérol.


  • Isabelle Huot Docteure en nutrition

    @Ginette : Bonjour Ginette, merci pour votre précieux commentaire! :)


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.


You will also like

View all