CAP SUR LA DIVERSITÉ DE SON MICROBIOTE


Un microbiote en santé : les conseils d'Isabelle Huot Docteure en nutrition en collaboration avec la Boulangerie St-Méthode.

Collaboration avec la Boulangerie St-Méthode

Notre microbiote c’est notre écosystème interne, le jardin secret de notre système digestif. Nous avons longtemps cru, à tort, que l’influence du microbiote était limitée à notre système digestif et encore aujourd’hui, l’ampleur de ses effets sur la santé physique et psychologique en est à ses balbutiements. Les découvertes scientifiques récentes ont pu mettre en lumière l’impact d’un microbiote défavorable sur la hausse du risque de maladies chroniques, de maladies inflammatoires ainsi que de maladies neurodégénératives. Or, encore faut-il savoir comment optimiser son microbiote! Mes conseils!

Plusieurs facteurs influencent la composition du microbiote dont notre âge, la prise de médicaments et les habitudes de vie. L’alimentation occupe une place centrale dans la modulation du microbiote. Les probiotiques et les prébiotiques y sont des acteurs clés. 

Les probiotiques sont des microorganismes vivants, qui, lorsque consommés en quantité suffisante, ont des effets bénéfiques sur l’organisme. Ils contribuent à la synthèse de certaines vitamines, favorisent la digestion du lactose, renforcent la barrière intestinale et pourraient contribuer à optimiser les fonctions du système immunitaire.

Les prébiotiques sont essentiellement des fibres qui favorisent la croissance des probiotiques dans notre intestin. Ils sont en quelque sorte, la nourriture des probiotiques et en ce sens, les deux agissent en synergie. Parmi les prébiotiques les plus connus, on retrouve l’inuline, les fructo-oligosaccharides (FOS) et les galacto-saccharides (GOS). En incorporant ces prébiotiques à notre alimentation, on s’assure que les bactéries bénéfiques dans notre intestin sont bien nourries et ce, au détriment des bactéries pathogènes. Cette balance entre les « bonnes » et les « mauvaises » bactéries est cruciale et c’est en favorisant une alimentation diversifiée et riche en fibres qu’on l’atteint. 

Les aliments riches en probiotiques

  • Produits laitiers fermentés 

Dans les produits laitiers fermentés, dont certains yogourts et le kéfir, on retrouve des probiotiques tels que les bifidobactéries et les lactobacilles. Les bactéries traditionnelles du yogourt n’ont pas d’action probiotique, il faut donc s’assurer d’opter pour des produits enrichis en souches probiotiques.

  • Les aliments fermentés

Bien que les produits fermentés comme le tempeh, le miso, le kimchi et la choucroute ne contiennent pas officiellement de souches probiotiques, les études associent leur consommation à des bénéfices sur le microbiote. Certaines boissons tendances intègrent maintenant des microorganismes de kéfir, pouvant ainsi mettre de l’avant leur contenu en probiotiques.  

Les aliments riches en prébiotiques 

  • Oignon/ail/poireau
  • L’oignon, l’ail et le poireau occupent une place importante dans notre alimentation et c’est pour le mieux. Ils sont riches en prébiotiques, dont l’inuline et les fructo-oligosaccharides, mais également en anti-oxydants et en flavonoïdes. On gagne à en consommer régulièrement. 

  • Grains entiers
  • Les grains entiers comptent parmi les principales sources de fibres dans notre alimentation. Consommer au moins 25 g de fibres par jour est conseillé pour optimiser son microbiote. En intégrant du pain 100% grains entiers dans son alimentation quotidienne, on comble facilement ses besoins en fibres. On aime aussi se tourner vers des sources de prébiotiques, faciles à intégrer au quotidien. C’est le cas de quelques pains de la Boulangerie St-Méthode qui intègrent l’inuline dans leurs listes d’ingrédients notamment la miche 100% grains entiers avec blé germé (Les Grains St-Méthode). 

     

    En résumé : 

    • Notre microbiote influence non seulement notre santé physique mais également notre santé psychologique 
    • Les probiotiques sont des microorganismes vivants qui ont une action bénéfique sur l’organisme.
    • Les prébiotiques sont généralement des fibres qui favorisent l’activité des probiotiques.
    • Les probiotiques agissent en synergie avec les prébiotiques
    • Intégrer des probio et des prébio au quotidien contribue à optimiser notre microbiote.


    Pour découvrir tous nos produits gourmands et santé Cliquez ici.


    Voir ma gamme complète

    7 commentaires


    • Isabelle Huot Docteure en nutrition

      @Manon : Bonjour Manon, oui, tout à fait!


    • Manon Ducharme

      Est-ce que Align Probiotique est toujours recommandé de votre part?


    • Ginette

      Bonjour
      Depuis très longtemps je prends le pain st-méthode multi céréales sans gras ni sucre. Ce pain convient aussi à mon conjoint car il ne lui donne pas de maux de ventre le lendemain.

      Est-ce que le pain que vous suggérez soit la miche 100% grains entiers avec blé germé serait mieux? Surtout pour moi qui ai besoin de beaucoup de fibres.

      Merci beaucoup. Vos conseils sont précieux.


    • Isabelle Huot Docteure en nutrition

      @Nathalie : Bonjour Nathalie, en ce qui concernant le régime FODMAP, je vous suggère de prendre rendez-vous avec une nutritionniste. Cette dernière sera en mesure de vous guider vers les choix adaptés à vos besoins.


    • Isabelle Huot Docteure en nutrition

      @Nicole : Bonjour Nicole, les pains St-Méthode sont très équilibrés. Ils contiennent une belle quantité de protéines et de fibres et sont donc très nourrissants.


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


    Vous aimerez aussi

    Voir toutes